Histoire de Saint Frichoux

Saint Frichoux dans l'histoire depuis 856!

Sur une petite éminence
... près de l'étang de Marseillette
Aujourd'hui ce territoire a été replanté de vignes et de quelques fruitiers. Le vieux village était entouré de fortifications, aux fossés profonds, dominé par un château-fort. D'ailleurs on peut encore apercevoir des vestiges d'anciens remparts et une ancienne porte, dans la rue de l'église. Ce village est situé sur la Resclausse petite rivière qui précédemment allait se jeter dans l'étang de Marseillette et qui aujourd'hui se déverse dans l'Aude.
Le village de Sant Frucho's en occitan, se trouve à 66 mètres d'altitude en moyenne et a une superficie de 6,3km² Ses habitants au nombre de 226 sont appelés les Saint-Frichouxois (ou San-Frichounels en occitan).
Première mention du village en 856
Dans une donation au monastère de Caunes
Le village est cité en 856 dans une donation faite par Raselinda et son fils Boson au monastère de Caunes, d'une terre située dans le territoire de Carcassonne proche de St Frichoux. C'est le premier document ancien signalant le village.
Un acte de 1280 de l'abbé de Caunes confirme que l'abbaye renonce au droit qu'elle avait de succéder aux biens des habitants du "château de St Fructueux" qui mouraient sans enfants ou sans testament, mais qu'elle se réservait le droit de "foriscape" (droit aperçu par le seigneur en cas de mutation). Les habitants devaient cependant donner la somme de cents sols tournois avec acte d'hommage rendu en conséquence de la renonciation.
À noter qu'un document des Archives de l'Aude de 1775 mentionne que les religieux Bénédictins de Caunes sont toujours seigneurs de St Frichoux. L'abbaye de Caunes possède les terres de St Frichoux depuis le IXe siècle et jusqu'en 1789. Une partie de la superficie de l'étang de Marseillette était la dépendance de la seigneurie et de la communauté de St Frichoux.
La tour du Château
... un vestige aujourd'hui
L'ancien château existait à la fin du XIIIe siècle. Il a été transformé en habitation moderne. Il est situé sur le point culminant d village. C'est une vaste demeure d'environ 15 m de haut, construite sur un roc. Le portail d'entrée avec mâchicoulis se trouvait au midi. Une pierre sculptée, fixée à l'angle sud-est de la maison est une partie du blason qui était placé sur le portail. Il reste de l'ancienne construction presque tout le mur de l'ouest et la base du mur nord.

Les fortifications

Le vieux village était entouré de murs. On voit encore dans la rue de l'église des vestiges de l'enceinte et une porte plein cintre s'y trouve encore.
Eglise parroissiale
La chapelle du château
Un acte de 1110 signale l'église de St Frichoux et de même dans un autre de 1182. Cette église était sans doute la chapelle du château, elle fut reconstruite plus tard dans un style ogival simplifié Elle a toujours été dédiée a St Fructueux, et se compose d'un sanctuaire à chevet plat de 6 m 80 m de longueur sur 8 m 60 de largeur, couvert d'une fausse voûte en bois et plâtre. La nef de 5 m 30 de largeur sur 8 m 60 de longueur est séparée du sanctuaire par un arc triomphal très simple.
Il est difficile de déterminer sous quel saint s'est placé la protection du village car il existe trois Sanctus Frutuosus (ou St Frichoux), tous trois d'origine ibérique. Un évêque de Tarragone (Espagne, martyr en 259), un évêque de Braga (Portugal) et un autre plus célèbre qui naquit en 655, fils d'un officier Wisigoth qui après des études en théologie vendit tous ses biens et en garda pour fonder un monastère, puis se retira dans la solitude.
Il semblerait que le Saint Frichoux du Minervois aurait comme Saint Patron l'évêque de Barga du Portugal.
Le premier curé de Saint Frichoux aurait été en 1767 un certain N.Janson.
La tradition du pays porte qu'un abbé fut brûlé dans le château de St Frichoux, la maison presbytérale incendiée et les registres de paroisse détruits ou égarés... (Annales de Carcassonne, t.II, fol. 701)
« Quand on a rénové l'église, nous avons découvert une petite fenêtre, soi-disant que cela servait aux lépreux pour suivre la messe ! » Coll. St Fri.

La Métairie de l'hôpital

Ancienne terre seigneuriale qui sera vendue à un certain Sieur Valette de Cabrespine ainsi que les métairies tel que Palax, Pareillat, La Resclause, La Roquette. 
Chronique du blason de St Frichoux
né officiellement en ... 1997
Pour la petite histoire c'est à la demande de M. le Maire que M. Dudot a réalisé ce blason en apportant son savoir de ses connaissances en héraldique. Il faut dire que St Frichoux n'avait comme ses communes voisines son blason, pourquoi ?
Il y a déjà quelques temps , H.G.M. (Histoire et Généalogie du Minervois) avait organisé dans les écoles des cantons un concours sur le thème des blasons des dites communes, cela eu un réel succès... a la suite de ce concours certains membres de HGM de St Frichoux avaient remarqué l'absence de leur armoiries...
En 1994 une prise de contact fut organisée avec M. Dudot (en novembre). Mais si un blason destiné a une personne privée ne nécessite aucune formalité, la demande d'attribution d'armoiries a une commune doit suivre la voie hiérarchique : Préfecture, Ministère de la Culture... Par son dessin et ses approches il doit personnifier l'identité de la commune.
C'est en connaisseur des règles héraldiques, que M. Dudot proposa son projet, pour l'étude à la commission héraldique départementale en avril 1995. Quelques suggestions de la commission, comme mettre les clés en sautoir, représenter l'évêque Fructueux par sa mitre et évoquer son martyre par des palmes, obligèrent M Dudot aidé de M. Morote à revoir le dessin.
Au final Mme le Conservateur général du Patrimoine homologue les armoiries de St Frichoux en séance du 18 février 1997.
Par cette consécration, le blason de St Frichoux va s'inscrire dans le Grand Livre de l'Armorial de France. Ce qui fit dire que la commune de St Frichoux n'a rien perdu à attendre et même d'ajouter qu'elle a eu la double chance ; d'une d'échapper à la visite des sbires de Louis XIV, qui en 1669 imposèrent d'office un blason aux communautés, pour en percevoir redevances et l'autre d'avoir à quelques lieues un éminent professeur, qui se fit un plaisir de souscrire à la demande des édiles.
Mairie de Saint Frichoux
Place de la Mairie - 11800 Saint-Frichoux - 04 68 78 18 38 - contact@saint-frichoux.com
© 2018 - Design & Développement - ADAPT-T & TTMO